Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


Channel Description:

L'instruction en Famille............Nombreuse! A la campagne!

older | 1 | .... | 26 | 27 | (Page 28)

    0 0
  • 03/06/18--01:05: Lire l'heure


  • Ma poulette de CE2 a eu la chance de tester ce cahier d'activités des éditions Usborne. Je dis "la chance" parce que ce petit fichier ludique est vraiment très bien fait et a remporté une adhésion joyeuse et totale au poulailler !
    Nous connaissions déjà la collection car nous avions déjà utilisé avec succès celui pour apprendre les tables de multiplications.
    Bien entendu, les râleurs diront qu'on peut apprendre à lire l'heure sans ce cahier. C'est exact. On peut apprendre avec très peu de supports et sans que ce soit particulièrement ludique. Cependant, je recommande celui-ci car il est progressif, bien conçu et à la fin, l'enfant sait lire l'heure (aiguilles et numériques) certes mais aussi calculer des durées, convertir les "heures-aiguilles" en horaires digitales, revoir année/mois/semaine/jour, mettre en relation les mouvements de la Terre et les horaires, comprendre et utiliser les fuseaux horaires, convertir et calculer. Tout ceci avec de nombreux tests, quizz, autocollants et les corrigés à la fin permettent à l'enfant une relative autonomie. Le tout pour 7,95€...Nous n'avons rien utilisé d'autre que ce support pour étudier toutes ces notions et elles sont à présent acquises. 
    Il faut reconnaître que l'investissement est plus que rentable !

     

     



    Poulet, Poule, Oiseau, Ferme Ce billet s'inscrit dans la cadre d'un partenariat que j'ai choisi de développer avec les Editions Usborne car je trouve que leurs produits sont bien faits et bien adaptés à l'Instruction En Famille.

    0 0
  • 03/06/18--22:30: Poésies de Mars
  • L'Éveil Du Printemps, Crocus, Fleur
    Les vacances d'hiver se termineront pour nous à la fin de cette semaine. Nous reprendrons donc notre rythme de classe-maison marqué par l'arrivée du Printemps et la préparation de Pâques. 
    Pour mes deux grandes (CE2 et CM2), la première poésie de ce mois-ci sera : 

    Mars
    Il tombe encore des grêlons,
    Mais on sait bien que c'est pour rire.
    Quand les nuages se déchirent,
    Le ciel écume de rayons.
    Le vent caresse les bourgeons
    Si longuement qu'il les fait luire.
    Il tombe encore des grêlons,
    Mais on sait bien que c'est pour rire.
    Les fauvettes et les pinsons
    Ont tant de choses à se dire
    Que dans les jardins en délire
    On oublie les premiers bourdons.
    Il tombe encore des grêlons…
    Maurice Carême


    Fleur, Nature, Pétale, Plantes, Floral Je prévois 2 semaines d'apprentissage par poésie, par conséquent celle-ci sera à cheval sur Mars et Avril...
    Le Printemps
    Le temps a laissé son manteau
    De vent, de froidure et de pluie
    Et s'est vêtu de broderies,
    De soleil luisant, clair et beau

    Il n'y a bête, ni oiseau
    Qu'en son langage ne chante ou crie
    Le temps a laissé son manteau
    De vent de froidure et de pluie

    Rivières, fontaines et ruisseaux
    Portent en livrée jolie
    Gouttes d'argent, d'orfèvrerie
    Chacun s'habille de nouveau
    Charles d'Orléans 


    Pour Mon CP, une poésie de Maurice Carême également :
    Le printemps reviendra
    Hé oui, je sais bien qu’il fait froid,
    Que le ciel est tout de travers;
    Je sais que ni la primevère
    Ni l’agneau ne sont encor là.
    La terre tourne ; il reviendra,
    Le printemps, sur son cheval vert.
    Que ferait le bois sans pivert,
    Le petit jardin sans lilas ?
    Oui, tout passe, même l’hiver,
    Je le sais par mon petit doigt
    Que je garde toujours en l’air…

    Maurice Carême

    Printemps, Sur Le Terrain, De Blé, RuralLa semaine suivante, il est prévu d'apprendre :
    Le Bonheur est dans le pré 
    Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
    Le bonheur est dans le pré, cours-y vite. Il va filer.
    Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
    Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.
    Dans l'ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite,
    dans l'ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.
    Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite,
    sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.
    Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite,
    sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.
    De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite,
    de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.
    Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite,
    saute par-dessus la haie, cours-y vite. Il a filé!

    Paul Fort

    Nature, Fleur, Narcisse, PrintempsEt enfin, à cheval sur Mars et Avril: 
    Le vent de mars
    Le vent de Mars est insouciant :
    Il joue aux billes avec les gouttes
    Parfois même il les sèche toutes
    Sans savoir que c’est du diamant.
    Le vent de Mars est insouciant :
    Quand il bouscule les jonquilles
    Comme s’il s’agissait de quilles
    Il gâche l’or qui est dedans.
    Jean Orizet

    Comment travaillons nous la poésie ? à lire ici

    0 0


    "Votre sponsorisation par Usborne transforme toutefois votre blog en un outil de marchandisation. Je ne sais même plus si ce cahier est vraiment intéressant ou si c'est juste de la pub.Vraiment pardon car je ne voulais pas vous blesser. J'aime bcp votre blog. Les blogueurs ne réalisent pas toujours qu'ils deviennent des outils de marchandisation. Comprenez que c'est difficile de savoir dans quel sens cela marche. Je vous partageais mon doute vis à vis de ce genre d'articles qui font la promotion de tel ou tel éditeur."

    Si vous connaissiez mieux mon blog vous n'auriez pas ce doute. En effet:

    1.J'ai choisi mes partenaires et non l'inverse. Ce qui me laisse donc une grande marge de manœuvre. Pour que je propose un partenariat, il faut que la marque, le produit, le fabriquant répondeaux critères que je me suis fixés et qui sont écrits noir sur blanc (à la rubrique partenariat, ici). 

    2. Il arrive que des personnes me contactent pour me demander de bénéficier d'un partenariat et la plupart du temps, j'ai refusé car leurs produits ne correspondaient ni à mon mode de vie ni à l'esprit du blog. J'ai également rompu certains partenariats.

    3.Je ne touche aucune commission, je n'en fais pas un salaire d'appoint. Par conséquent, je ne me sens obligée de rien du tout. Certains partenaires attendent parfois très longtemps avant que je parle de leur support ou produit.

    4.Ils attendent parce que je ne parle que des supports qui me plaisent vraiment et que nous utilisons vraiment comme c'est expliqué à la rubrique partenariat : ici. Cette condition fait que mes articles sont infiniment peu nombreux au regard de ce que je reçois. 

    5. Ces articles conseillant des supports ont toujours eu cours sur mon blog, depuis sa création en fait (mais pour ça il faut se donner la peine de lire les articles depuis décembre 2010). Ça ne change donc pas. Plusieurs partenaires de ce blog ont été mis à l'honneur bien avant de devenir partenaires. C'est une démarche bien différente de la sponsorisation de mon blog...et d'ailleurs sponsorisation pour faire quoi puisque je ne suis pas rémunérée???

    6. Les articles traitant de pédagogie, d'éducation, d'organisation et plein d'autres sujets variés sont extrêmement nombreux (et même majoritaire) sur mon blog. Je vous trouve très injuste  en insinuant que mon blog serait devenu une sorte de catalogue ou de site marchand car ce n'est pas le cas.

    7. J'ai toujours été extrêmement transparente : tout ce qui concerne les partenariats est inscrit clairement, sous un onglet mis en évidence. Les articles portent toujours une mention et une photo pour être reconnaissable, ce que je ne suis pas obligée de faire. J'aurai pu tout aussi bien vous vanter les mérites de tel ou tel livre sans mentionner que la maison d'édition était partenaire. 


    8. Je crois, contrairement à vous, que les blogueurs savent très bien ce qu'ils font. Dans mon cas rien n'est secret, tout est expliqué. Ensuite je laisse chaque visiteur avec son libre arbitre. Ce que je dis n'engage que moi. La difficulté ne vient pas des blogueurs mais de la capacité (ou non) du lecteur à faire le tri des blogs et des informations qu'il reçoit, à accepter une part de risque ou à l'inverse réclamer du pré-mâché sans risque. Au bout du compte, c'est le lecteur et lui seul qui prend la responsabilité de croire ou non ce qu'on lui conseille. Le lecteur n'a pas à imputer au blogueur son incapacité à prendre du recul. Si le lecteur a un doute sur le support conseillé et bien qu'il aille le lire au préalable dans une librairie, sur un site, à la bibliothèque ou qu'il s'en passe! C'est aussi une question de confiance accordée à la blogueuse.

    9.Tenir un blog (et à plus forte raison quand cela fait plus de 7 ans) ne rapporte strictement rien et coûte énormément en temps, en énergie. Voilà 7 ans que je consacre des heures entières toutes les semaines à aider un maximum de familles en partageant tout ce que je peux partager, en prenant des photos, en déposant en téléchargement totalement gratuitement des programmations entières, des documents à imprimer, en passant des heures à répondre aux mails qui me demandent des conseils, des heures à conseiller sur les réseaux sociaux sans rien en attendre en retour puisqu'il ne peut y avoir de retour. J'ai même reçu bénévolement des familles chez moi pour qu'elles puissent recevoir de l'aide au démarrage, j'ai parfois donné mon numéro de téléphone à des mamans qui avaient besoin de conseils, j'ai été appelée parfois pendant plusieurs heures! 

    Alors non, je ne laisserai personne dire que mon blog est devenu mercantile parce que cela n'a jamais été le cas et ne le sera jamais. Mon blog est une vitrine en effet. Mais il est uniquement la vitrine de ce que nous sommes vraiment mes enfants, mon mari et moi. Et c'est parce que je me soucie de retranscrire notre vie telle qu'elle est que vous pouvez lire, tel un consommateur parfois, des articles coups de gueules, mes hésitations, mes retours en arrière, mes constats d'échecs, mes revirements, mes tests dans tous les domaines, des articles nuancés sur l'IEF etc...

    0 0
  • 03/07/18--22:30: Lapbook "Autour de Pâques"
  • Ordinateur De Bureau, Gros Plan, Nature

    Carpe Diem propose gratuitement un petit lapbook sur Pâques. Testé il y a quelques années au Poulailler, j'ai décidé de le ressortir cette année pour les poulets qui ne le connaissent pas encore. Nous le ferons donc collectivement, en répartissant les activités en fonctions des aptitudes de chacun. Si vous ne l'avez jamais fait, je vous le conseille vivement car on y apprend beaucoup de choses et d'anecdotes et il est suffisamment simple pour être proposé à toute une fratrie! 
    La partie religieuse n'est pas occultée ce qui est un plus, même si, faisant le catéchisme aux enfants par ailleurs, ce n'était ni un critère ni ma priorité.

    Dès qu'il sera terminé, je vous posterai des photos de notre réalisation à 10 mains...
    Les plus gourmands et les plus motivés pourront prolonger avec le formidable lapbook (plus conséquent celui-ci) sur le chocolat...

    Poulet, Poule, Oiseau, Ferme Ce billet s'inscrit dans la cadre d'un partenariat que j'ai choisi de développer avec Carpe diem car je trouve que leurs produits sont bien faits et bien adaptés à l'Instruction En Famille.


    0 0
  • 03/08/18--05:00: FOCUS SUR...Terramoka
  • Café En Grains, Tasse À Café, Coupe 
    (photo pixabay)
    Quand tu es une inconditionnelle du bon café et que tu ne peux vraiment (vraiment, vraiment, vraiment) (si si autant) pas t'en passer...enfin... du bon café hein ; parce que s'il n'y a que du mauvais café, je préfère ne pas en prendre...c'est un peu comme les pâtisseries, le chocolat, les calissons, les marrons glacés, le tartare de poissons, le vin...bref ! Quand tu veux du bon café, que tu as abandonné ta petite cafetière à l'italienne qui a cramé par le fondement, que tu as acheté une cafetière nespresso parce que tu n'es plus à une incohérence écologique près mais que quand même...ta conscience te rattrape un peu...tu commences à chercher...(le café ne brûlant pas les neurones, on peut tout de même réfléchir!)

    Au Poulailler, j'ai d'abord fait des constats :
    Constat 1: il n'y a pas à dire le café en capsules, c'est bon!! 
    Constat 2 : enfin..ça dépend des capsules...parce que j'ai testé les capsules nespresso, super U, Lidl, et à peu près toutes les marques vendues en hypermarché...et bien, nespresso est nettement au dessus.
    Constat 3: au dessus en prix aussi...
    Constat 4: nous sommes tout de même 4 à boire du café (et/ou déca) plusieurs fois par jour...pas de retour en arrière envisagé en ce qui concerne la cafetière ! C'est trop pratique ! Et le pratique dans la vie d'une maman, ben ça compte !!
    Constat 5: pinaise...ça en fait des capsules dans ma poubelle !
    Constat 6 : injection de pertubateurs en tout genre garantie à chaque passage d'eau chaude dans la capsule non?

    Puis j'ai fait des recherches: je voulais des capsules "propres" de café biologique et éthique (ben oui, tant qu'à faire !) et dans un prix proche des capsules nespresso (je suis réaliste...tout ça au prix lidl...comment dire...?)

    Et bien ça existe !!!!! Tadam :

    TERRAMOKA
    mon bonheur en capsules, mon nouveau chouchou !


    (et je précise aux grincheux qu'ils ne sont pas partenaires du blog...enfin pour l'instant en tout cas...c'est du gratuit, du vécu!)

    Ecoutez bien : une démarche éco-reponsable (la 15ème capsule finance des projets associatifs environnementaux), du  café biologique bien évidemment, des capsules entièrement biodégradables en 6 semaines au compost, des boites magnifiques (que les enfants récupèrent pour bricoler), un design original et décalé (je sais, on s'en fout mais c'est quand même chouette !), une livraison super rapide, des contenants recyclables, achetées par 180 les capsules me coûtent 0,38€ contre 0,35€ environ chez Georges Clooney...what else?
    J'ai un petit faible pour Monsieur Albert, mon mari pour mademoiselle Adèle, mes grands pour le jeune Arthur...chacun le sien !
    Précisons qu'ils ont aussi du café moulu et en grains...!!
    L'inconvénient (il y en a toujours au moins un): ben...le prix...pour ma part j'accepte d'y mettre un peu plus cher parce que je sais ce que je finance et ça vaut la peine!


    0 0

    Pantalon, Sous Vêtements, Nostalgie(photo pixabay)
    Réédition d'une série d'articles, revus et corrigés depuis sa publication initiale en fonction de notre expérience. Bonne (re)lecture ! Bonne (re)découverte!
    Depuis 6 7 ans que ce blog existe, j'ai publié de nombreux billets à ce sujet mais les mails et les questions revenant régulièrement, je m'y recolle pour les derniers arrivés au Poulailler ...! Nous sommes arrivés à des solutions de remplacement pour plusieurs raisons : 1) notre santé : nous avons 8 enfants. Nous en avons la charge et la responsabilité, pas question de risquer notre santé ni la leur 2) l'engagement : notre porte-monnaie a bien plus de pouvoir que notre bulletin de vote. Nous voulions orienter nos achats et ne pas cautionner des pratiques scandaleuses ou incohérentes avec notre foi chrétienne 3) les économies : limiter les dépenses inutiles, cela semble assez logique quand on a une famille nombreuse ! Et quand on commence à s'intéresser de près au sujet, on s'aperçoit de la gabegie entretenue sciemment par les acteurs économiques (bio ou non) pour nous pousser à consommer toujours plus ! Avez-vous remarqué par exemple dans les supermarchés la taille du linéaire de lessive ? De shampoings ? De produits d'entretiens ? De savons et gels douche ? Savez-vous qu'ils vous proposent à un prix scandaleux du vinaigre de ménage ??? Entre 3 et 5 euros quand 1l de vinaigre blanc au rayon des huiles vous coûtera quelques centimes ....!!! Et bien, il y a tout de même des gogos pour acheter...!!! Il est grand temps de réveiller ses neurones endormis !!

    Addendum: la vie réserve des surprises...il faut avouer que depuis la première édition de cet article, nous avons du faire marche arrière sur bien des points. Retour à la case départ, à la case société de consommation...mais nous revoilà capables de réengager une démarche de sobriété heureuse. Heureux les sobres! Ce témoignage pour dire que c'est possible bien sûr ! Mais aussi que nul n'est infaillible, que la vie ne permet pas toujours de faire comme on voudrait, au rythme où on le voudrait et qu'il faut parfois faire des compromis sans culpabiliser.

    la buanderie
    Robes, Lave Linge, Corde À Linge, Rétro(photo pixabay)
    On oublie la lessive ordinaire qui tue la vie bactériologique de nos fosses sceptiques, allergènes, polluantes et donc toujours trop chères pour ce qu'elles sont. On oublie les slogans publicitaires qui vous tournent la tête. On oublie la soit-disant odeur de linge propre. Si votre linge est propre, et bien il ne doit pas avoir d'odeur ! On arrête de se faire prendre pour des débiles ! On oublie aussi la nouvelle jungle des lessives bio, presque bio, hors de prix ! On fait sa lessive.
    On détache son linge avant lavage : soit on fait tremper, soit on utilise un savon au fiel* ouun peu de sa lessive maison avec une brosse à dent qu'on applique sur la tâche et qu'on laisse agir une nuit avant de mettre en machine (parfait pour les cols de chemise). Détacher son linge ne prend pas tant de temps que cela, c'est une question d'organisation. J'y parviens avec 8 enfants, l'IEF et mon job ! Je maintiens donc que c'est possible si on le veut! [je maintiens toujours!]
    * j'ai lâché le savon au fiel totalement inutile et inefficace, et cher finalement ! En revanche, j'ai une petite fiole de détachant pour tâches grasses totalement non bio pour les cas graves. (compromis...)
    Addendum : ne jamais mettre la lessive maison directement dans le tambour lors des lessives de laine. La lessive reste accrochée dans les fibres de laine. Mieux vaut mettre dans le réceptacle, dans tous les cas d'ailleurs.

    On oublie les assouplissants qui puent le chimique à plein nez ! Un peu de vinaigre blanc Dans une bouteille en verre(recyclée), 50% de vinaigre blanc, 50% d'eau et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande, 4 cuillères à soupe à chaque lessive font très bien l'affaire! Et non, ça n'endommage pas la machine (puisque c'est dilué)! Et même, cela permet de ne pas encrasser les tuyaux avec les résidus de savons. 
    Addendum: sur un ancien pot de yaourt en verre j'ai fait un repère au marqueur indélébile pour l'assouplissant et un pour la lessive (100 ml environ), ainsi les manipulations sont aisées et rapides !

    On oublie les soit-disant produits désinfectants pour le linge. On lave à 90° si possible, on ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de Tea-tree si on supporte, et on repasse son linge à la vapeur.

    Lave Linge Sec Sèche Linge Pendre Lavé Cli(photo pixabay)
    On oublie le sèche-linge si sa maison est bien chauffée. On utilise le vent si on a un jardin ! Pour moi ça n'est utile qu'en appartement, quand on n'a pas assez de place ou qu'on ne chauffe pas beaucoup. Je reconnais que le linge sèche un peu laborieusement en mi-saison (plus de chauffage et météo peu clémente...) mais cela ne justifie pas l'achat d'un sèche-linge. Et on utilise des pinces à linge en bois. Lorsqu'elles cassent, les parties en bois sont rangées dans un petit sac "déchets à brûler" et finiront dans la cheminée.

    On s'organise pour ne pas être submergé et que la maison se mette à ressembler à un pressing géant. Chaque jour UNE lessive faite puis étendue (et idéalement repassée) pas plus !

    Dans ma buanderie, on trouve :
    - un bocal taille maxi type Le Parfait(nous essayons peu à peu d'abolir le plastique) bidon en plastique (nous essayons toujours de minimiser l'emploi du plastique mais le bocal n'était vraiment pas pratique), réemploi d'une bonbonne d'eau déminéralisée, rempli de lessive maison. 
    - une bouteille de vinaigre blanc (pour info dans mon supermarché :0.32€ le litre)
    - un bocal type Le Parfait de percarbonate de sodium (pour que le linge reste blanc)
    - une vieille brosse à dent pour détacher, un verreà moutarde pour doser la lessive et l'assouplissant et une cuillère à soupe pour doser le percarbonate.
    - un petit panier pour récolter les fonds de poches...
    - une petite bassine pour faire tremper.
    Et c'est tout !!

    Recette de la lessive : 1) râper (ou mixer au thermomix) 75g de savon de Marseillesans huile de palme (ben oui, tant qu'à faire, autant ne pas encourager cette pratique !). Et là, il n'y en pas 50 sur le marché, pour ma part je prends celui-ci ou celui-ci. Pas de savon noir qui rendrait la lessive très coûteuse, et pas de copeaux non plus qui sont plus chers au kilo et contiennent de l'huile de palme. 2) faire bouillir 1,5l d'eau et y dissoudre le savon râpé. 3) on y ajoute, hors du feu, en 2 ou 3 fois 45g de bicarbonate de soude bio et 30g de cristaux de soude bio 4) une fois refroidi, on y met si on le souhaite une vingtaine de gouttes d'huile essentielle de lavande (ou une autre). Il m'arrive régulièrement de la repasser au mixer pour garder une consistance agréable.
    Dans la machine : 1 verre à moutarde de lessive, un 1/4 de verre à moutarde de vinaigre Entre 100ml et 120ml de lessive et 4 cuillères à soupe d'assouplissant (rappelez-vous : mon pot de yaourt). S'il s'agit d'une lessive à 60° et plus (pour le linge blanc donc) : 2càs de percarbonate pour 5 kg de linge (chez nous c'est une 8kg donc plutôt 3/4).
    A savoir : le percarbonate n'est pas efficace à moins de 40° et l'est vraiment à partir de 60°. Inutile donc d'en mettre pour vos lessives à 30°. Je ne lave que la laine à froid, la couleur à 40°, le blanc à 60°, le linge de maison à 90° au moins une fois par mois ce qui permet de décrasser mon lave-linge.

    La facture : (prix approximatifs)
    -2kg de savon 16€ (soit 26 bidons de 1,5l de lessive)
    -vinaigre blanc 0,32€ le litre. Au jugé je dirai que 3  ou 4 bouteilles me sont nécessaires pour les 2kg de savons, soit 1,28€ d'assouplissant (pour 26 bidons de lessive)
    - bicarbonate de soude : 1kg permet de faire 25 bidons, soit 3,80€
    - cristaux de soude : 1kg permet de faire environ 28 bidons, soit 5,50€
    - fil à couper le beurre : 1,50€
    - huile essentielle de lavande vraie : environ 8€
    ma lessive bio me revient autour de 2 euros le bidon 1,5l...!! imbattable !

    Le linge de maison:
    Dans ce domaine, aussi, il est possible de faire des économies à condition de coudre un peu...
    1) les vieux draps troués retrouvent une seconde vie : coupés ils sont transformés en torchons que nous pouvons broder, border, décorer etc..., transformés en pièces pour le raccommodage des vêtements ou du linge, transformés en bandes pour la pharmacie notamment pour appliquer de l'argile, transformés en serviettes de table.
    2) les vieux torchons trop tâchés sont redécoupés en chiffon pour le ménage, le bricolage, le cirage etc...
    3) les serviettes de bain fatiguées sont découpées et transformées en jolis bavoirs pour enfants, en lavettes pour le ménage, en gants de toilette.
    4) les serviettes de table se transforment elles-aussi en chiffon
    5) les vieilles taies d'oreiller se transforment en petits sacs : sacs à linge, sacs à chaussure, sacs pour transporter toute sorte de chose.
    6) le linge de maison peut finir aussi en jolis coussins, en drap de berceaux, en chemises de nuit, chemises pour enfants, nappes, serviettes de table etc...

    Ce qui a disparu [ou presque] chez nous grâce au linge maison recyclé : 
    - L'essuie-tout. Nous avons des chiffons en pagaille eux-mêmes provenant de recyclage de draps, serviettes, vêtements.
    - Les chiffons microfibre* : les vieux vêtements en polaire et les pyjamas usés en pilou ou coton gratté des enfants font aussi bien l'affaire. La polaire remplace parfaitement bien les lingettes d'un balai swiffer !
    * les chiffons microfibre, c'est comme le savon au fiel : c'est ce que j'appelle du "faux-bio"!
    - Les torchons neufs ( les neufs m'ont tous été offerts)
    - Les serviettes en papier. Nous n'utilisons que des serviettes en tissu, y compris pour un invité de passage. J'ai cousu des serviettes de table pour les repas et d'adorable petites serviettes pour le thé qu'il me reste à broder...! J'en achète un ou deux jolis paquets par an (pour Noël et Pâques)
    - Les mouchoirs en papier. Nous n'utilisons que des mouchoirs en tissus que je fais tremper dans eau chaude + vinaigre au préalable.
    Addendum: en cas d'épidémie familiale de rhume, j'achète alors des paquets de mouchoirs en papier premier prix pour les scolarisés...les autres tournent avec les mouchoirs en tissu et un rouleau de papier toilette, quand les lessives ne peuvent plus suivre !













    0 0
  • 03/09/18--22:30: Le cahier d'écriture (CP)
  • Plume D'Oiseau, Ressort, Papier

    J'ai parlé il y a peu du cahier de recopie mais en CP, les séances de recopie n'existent pas, le cahier rose est le cahier d'écriture.


    Quelles sont nos règles de fonctionnement?
    1. La séance d'écriture a lieu tous les jours de classe-maison.
    2. La page d'écriture porte toujours sur la(les) lettre(s) ou le(s) son(s) à l'étude en séance de lecture.
    3. L'apprentissage du tracé se fait en 4 temps (très courts): tout d'abord je montre en commentant comment tracer la lettre en repassant soit sur la lettre rugueuse soit sur la lettre tracée sur une feuille ou au tableau. Puis je demande à l'enfant de faire ensuite exactement comme moi, repasser en commentant. Dans un deuxième temps, nous traçons en grand, en l'air et au tableau toujours en commentant (photo). Puis nous passons au tracé au tableau : je dessine les lignes, trace la lettre en commentant puis l'enfant s’entraîne à son tour (photo). Enfin, nous passons à l'écriture sur le cahier. 
     "je monte, je forme ma boucle, je redescends tout droit, je lève mon crayon, j'attache la queue de cheval"

     lorsque nous traçons au tableau avec lignes, cela donne ceci à peu près

    Comment gérer les lignes?
    Nous procédons par étapes successives.Bien entendu, ce n'est pas figé, il faut avant tout observer l'enfant. Mais en général, la progression est la suivante : de la rentrée aux vacances de Toussaint, l'enfant trace les lettres en utilisant deux interlignes que je trace en vert. C'est l'herbe. "Les petites lettres restent dans l'herbe". Je repasse l'interligne du haut en bleu. C'est le ciel. "Le "l" doit aller toucher le ciel". Je repasse l'interligne du bas en marron. C'est la terre. "La queue du "p" doit toucher la terre".

     sur cette photo, le code couleur n'est pas respecté...problème de feutres !

    Après la Toussaint, les couleurs demeurent mais nous passons aux interlignes normales.


    Passé Noël, dans le courant du mois de janvier, seule l'herbe demeure.


    L'enfant a aussi des frises à achever et à colorier régulièrement

    Ici, nous voyons qu'il a eu des difficultés à tracer les f sans lignes bleues. Les traits hauts et bas ont été ajoutés après pour visualiser ce qui était trop grand ou trop petit

    à la vue de certaines difficultés au tableau, je propose des grandes lettres avant les petites.

    dernière page avant les vacances d'hiver.

    Au printemps, nous enlèverons aussi l'herbe...!

    Quel outil pour écrire?
    Nous commençons par un crayon à papier bien taillé jusqu'à Noël à peu près. Puis l'enfant peut essayer le stylo et voir si cela convient. Je n'impose jamais le stylo. L'enfant sent quand il est prêt.
    Hippolyte écrit avec un stylo friction. Cela semble lui convenir et lui évite des bavures terribles car il est gaucher. Prochainement il essaiera le stylo plume mais j'ai constaté que mes enfants et mes gauchers singulièrement préféraient nettement les stylos friction.




    0 0

    Abeilles, Fleur, Insectes, Macro, Nature
    (photo pixabay)
    Les produits pour le ménage :
    Là encore, promenez-vous dans les kilomètres de rayons de produits ménagers....non mais... ils nous prennent vraiment pour des c...!!! [même dans les magasins bio ou sites internet écolo-bio-machin, il y a bien trop d'attrape-couillons!] 
    Au poulailler, nous avons rudement simplifié et ça fonctionne très bien !
    - vinaigre blanc. Vous le trouvez au rayon des huiles et vinaigre. En général il est rangé tout en bas.[chez nous, 0,32€ les 1,5l]
    bicarbonate de sodium bio ménager, acheté par 2kg, c'est moins cher.
    Et bien, voilà, c'est tout ! C'est ma liste de courses au rayon produits ménagers !
    Addendum :
    -un tube de dentifrice premier prix, pour l'argenterie, la robinetterie, les faïences...ça marche du tonnerre !
    - une bouteille de savon noir liquide (qui nous fait plusieurs années!). Je passerai au savon noir en pâte ensuite, c'est plus économique.

    Ajoutons les objets nécessaires :
    éponges [j'ai en projet de les fabriquer], chiffons (maison), papier journal (pour les vitres), lavettes (maison), un seau, une bassine, une paire de gants, balai, balayette et pelle à poussière, une tête de loup télescopique,  une brosse avec tête amovible et une éponge métallique pour la vaisselle, une brosse dure, deux serpillières, un balai pour le carrelage (qui s'essore sans se mouiller sans se baisser), une brosse pour les légumes, un aspirateur avec sacs.

    Comment faisons-nous...
    ...la vaisselle ? Je passe ma brosse ou mon éponge sur mon savon de marseille, je frotte, je rince. La plupart du temps, je ne lave qu'à l'eau très chaude. Sinon j'ai bien entendu un lave-vaisselle! A 10, impossible autrement!Et là, je dois dire qu'aucun produit bio ni aucune recette maison n'a donné satisfaction malheureusement...le prix est en plus totalement exorbitant ! Nous avons donc opté non pas pour du bio mais pour de l'économique : nous achetons des tablettes classiques L**l que je partage en deux systématiquement. 1/2 tablette suffit amplement ! Nous bourrons le lave-vaisselle au maximum.
    ...le ménage dans la salle de bain? Dans chaque salle de bain, il y a des chiffons, une saupoudreuse avec du bicarbonate de soude à l'intérieur et un vaporisateur contenant 1 verre de vinaigre pour 2 d'eau du robinet.
    on fait couler de l'eau dans les lavabos ou baignoire pour humidifier les faïences. On saupoudre de bicarbonate, on frotte avec le chiffon ou éponge ou lavette, on rince soigneusement, on essuie avec un chiffon sec [j'alterne avec le dentifrice]. On vaporise du vinaigre sur les robinets, on essuie au chiffon sec. Et avant de quitter la salle de bain, on met les chiffons dans le panier de linge sale !
    ...le ménage dans les toilettes ? On vaporise du vinaigre partout (voir salle de bain), on frotte au chiffon ou à la balayette, on essuie.[régulièrement je détartre la cuve avec le dentifrice, il en faut très peu ça suffit]
    ...le nettoyage du sol ? Nous passons l'aspirateur ou le balai. Nos sacs d'aspirateur sont vidés au moins une fois dans la poubelle, une boite me sert donc deux à trois fois plus longtemps ! Pour le nettoyage du carrelage : dans le seau, eau très chaude + vinaigre + 1 cuillère à café de savon noir +2 gouttes d'HE de lavande ou citron ou orange douce.
    ...la poussière ? un chiffon en polaire recyclée ou en coton gratté (type pyjama enfant) ou éponge (pyjama bébé)
    ...les vitres ? On vaporise eau très chaude+vinaigre, on frotte à l'éponge ou chiffon, on lustre avec des boules de papier journal.
    ...le nettoyage des plaques vitrocéramiques? je nettoie au fur et à mesure, je n'attends pas que la crasse s'accumule. Je fais une pâte bicarbonate+eau chaude, j'étale, je laisse agir, je frotte, je rince soigneusement. Je nettoie ensuite au vinaigre pur et j'essuie bien pour faire briller. Souvent la phase au vinaigre est suffisante.
    ...le nettoyage du four ? Je limite l'utilisation de la pyrolise (une fois par trimestre tout au plus) le reste du temps :  je fais une pâte bicarbonate+eau chaude. J'étale bien dans le four (vitre comprise). Je laisse agir une nuit. Le lendemain, j'élimine tout, je frotte si nécessaire, je rince soigneusement, j'essuie.
    ...le nettoyage des éponges et des brosses ? Les éponges vont à la machine à laver. Les brosses font trempettes de temps en temps dans une bassine d'eau bien chaude + bicarbonate puis dans eau chaude + vinaigre. Si par bonheur, j'ai cuit des légumes à la vapeur, j'utilise cette eau encore chaude pour le premier bain.
    ...le décrassage d'un fond de casserole ? Je laisse tremper avec du vinaigre puis je frotte...Pour les déchets récalcitrants, je fais chauffer la casserole avec de l'eau et du vinaigre tout en raclant avec une cuillère en bois puis je termine dans l'évier avec l'éponge métallique.Frotter reste la solution la plus simple et la plus économique...et en plus on fait un peu d'exercice ce qui ne gâte rien...!!
    ...l'entretien des canalisations ? une fois par semaine, je verse dans les conduits : 1 cuillère à soupe de bicarbonate mélangée à 1 cuillère à soupe de gros sel. J'ajoute 1/2 verre de vinaigre. Je laisse agir quelques minutes puis je laisse couler de l'eau très chaude. Le reste de la semaine, le marc de café est jeté dans les conduits et suffit à l'entretien.(si vous avez bien suivi:nous sommes passés aux capsules biodégradables)
    ...le nettoyage d'une bouteille ? Une petite poignée de riz rond et un peu d'eau bien chaude dans la bouteille. On secoue énergiquement (on n'oublie pas de fermer la bouteille avant hum...) et le tour est joué !

    Cela fait encore beaucoup trop de plastique à mon goût : vaporisateurs, seau, bassine, parties des balais. Si vous avez des trouvailles, n'hésitez pas les proposer dans les commentaires !



    0 0

    Les Éditions Plume de Carotte

    Je suis fan de cette maison d'édition ! Elle fait partie de ma short-list  ! Bien entendu nous n'avons autant de livres que nous l'aimerions mais ceux que nous avons font du profit ! 
    Lesquels avons-nous?
    Formidable ! Grande source de conseils et d'inspiration.
    Lectures de paysagesUtilisé à chaque cours de géographie, du CP au CM2!
    Jouets de plantesil finit par se corner à force de servir. Les enfants y puisent l'inspiration pour leurs jeux et copient de nombreux extraits dans leur cahier de recopie !

    Land art d'automne pour faire de l'art autrement ! Pour vivre toujours plus dehors !

    Lesquels aimerions-nous acquérir pour l'année prochaine ?

    Dans les jardins de la BibleCueillettes gourmandesLand art d'hiverLand Art de printempsLand Art d'été

    Et vous? Lesquels avez-vous? Lesquels vous tentent?


    0 0
  • 03/28/18--07:15: Liberté chérie
  • letaobloquista:  “ Robert Doisneau, La douche à Raizeux, 1949 © Atelier Robert Doisneau  ”Robert Doisneau
    L’annonce est tombée ce matin, “dès la rentrée 2019, l’instruction sera obligatoire dès l’âge de trois ans”...Je passerai sur le manque de rigueur journalistique qui titre depuis la première dépêche AFP de la matinée que “l’école est rendue obligatoire dès 3 ans”...et non...en France, nous avons encore cette liberté : celle d’instruire nos enfants en famille...l’instruction est obligatoire, non la scolarisation ! Je me demande même dans quelle mesure cette erreur sémantique ne m’a pas plus agacée que le contenu de l’annonce?
    Alors donc, nous y voilà. On le sentait poindre depuis longtemps, cela a fini par se faire. Est-ce une bonne chose? Est-ce une mauvaise chose? Positive de nature, j’aurais tendance à penser que la mesure est bonne et j’en comprends les motivations et les arguments.
    Cependant, je m’interroge…je m’interroge quand je lis vouloir faire de la maternelle l’école de la sécurité affective...n’y aurait-il pas là argument en faveur d’un congé maternité et d’un congé parental repensés, rallongés et revalorisés? La sécurité affective ne devrait-elle pas venir des parents? Mais je ne suis pas naïve, je sais bien que tous les enfants n’ont malheureusement pas la chance d’avoir des parents attentifs à leurs besoins ou simplement en capacité de les prendre en charge, alors l’école doit pallier.
    Je m’interroge...quand je lis que les mauvaises conditions de sommeil gênent les apprentissages ou que l’exposition aux écrans ou le tabagisme passif nuisent à la qualité du sommeil...les parents ne devraient-ils pas être davantage responsabilisés ? N’y a-t-il pas là argument en défaveur de ce concept fumeux et coûteux “d’école numérique”?
    Je m’amuse...de lire que les enfants doivent avoir accès dès leur plus jeune âge “aux arts du son”...décidément les “pédagogistes” sont toujours en embuscade, incapables d’employer des termes simples pour dire des évidences !
    Et c’est à ce moment précis, mardi 14h00, que j’ai vu mon petit bonhomme de 4 ans courir dans le jardin, derrière sa sœur sur son vélo, déguisé en chevalier, l’épée de bois à la main, notre chien lui emboîtant le pas, son frère pieds nus dans une flaque d’eau observant je ne sais quoi, le microscope posé sur le rebord de la fenêtre pour que nous puissions, comme hier, observer (dès 4 ans donc) des bourgeons de cerisier et une aile de mouche, son autre sœur partie ramasser les œufs du jour et nourrir nos poules...C’est à ce moment que je me suis dit que mes enfants avaient de la chance ! La chance de vivre pleinement leur enfance ! C’est aussi ce que me dit l’inspectrice qui me contrôle tous les ans.
    Je me suis alors demandé ce que cette obligation allait changer. Rien! En fait, cela n’allait rien changer sur le fond ! Mes pratiques ne changeront pas d’un pouce! Mes choix pédagogiques resteront les mêmes! Il ressort des Assises de la Maternelle, une volonté affichée de : donner un accès large à la musique, à la peinture, aux arts en général, de favoriser l’épanouissement personnel, la sécurité affective, le langage, la confiance et l’estime de soi, moins de papier et de crayons...tout ce que nos enfants instruits en famille vivent au fond, et même à fond !! Je déplore cependant une grande absente dans ce beau programme de maternelle : la Nature !
    Ainsi nos enfants instruits en famille seront soumis plus tôt à déclaration et à contrôle, dès l’âge de 3 ans au lieu de 6 ans. Je n’y vois pas d’inconvénients majeurs et pourtant je m’interroge...à quoi pourra bien ressembler le contrôle pédagogique d’un enfant de 3 ans? Quels moyens le Ministère allouera-t-il à nos contrôles? Quel sera le contenu du contrôle? Pourra-t-on refuser que si petits, ils soient contrôlés en dehors du domicile? Le ministère acceptera-t-il de travailler avec les instances représentant l’IEF* pour mettre en place ces contrôles et leurs critères?...Oui vraiment, je m’interroge...Augmentation du nombre de contrôles mais le MEN* ne parvient pas à faire face actuellement aux contrôles de l’instruction en famille?! Je m’étonne...les contrôles actuels ne sont pas harmonisés, une vraie loterie ! Chaque académie fait sa cuisine, certains inspecteurs suivent scrupuleusement la circulaire en vigueur (qu’ils en soient remerciés) d’autres n’en ont ouvertement rien à faire, certaines familles objectivement en défaut d’instruction ne sont même pas rappelées à l’ordre quand d’autres subissent des contrôles abusifs...et on va ajouter à cela le contrôle des 3-6 ans? Devant le caractère aléatoire, l’absence d’harmonisation des contrôles et la mauvaise volonté affichée de certains inspecteurs, il nous a été répondu au Ministère, cet automne “si nos personnels appliquaient les textes le petit doigt sur la couture, nous en serions les premiers satisfaits”. Doit-on se satisfaire d’une telle réponse ?? Voilà qui en dit long sur la capacité de ce Ministère à gérer son personnel…
    Si j’ai bien suivi l’approche : l’inspecteur contrôlera que les 3-6 ans s’épanouissent et que les 6 ans et plus soient instruits? Espérons que d’ici septembre 2019, le MEN formera ses inspecteurs à des contrôles harmonisés, ouverts et respectueux.
    L’épanouissement de nos petits peut se faire en dehors de l’école, loin de toute structure scolaire, libres d’école et d’écrans.
    Il est 18h00 j’ai des chevaliers à doucher et un microscope à ranger...

    *IEF : Instruction En Famille
    *MEN : Ministère de l’Education Nationale


    Bonjour, vous venez de lire ma tribune pour le huffington post :
    https://m.huffingtonpost.fr/laurence-fournier/j-instruis-moi-meme-mes-8-enfants-et-la-nouvelle-obligation-d-instruction-des-3-ans-ne-va-rien-changer_a_23397399/?utm_hp_ref=fr-education



    0 0

    Il y a quelques temps j'ai été contactée par Aurore, co-fondatrice de Kube...Là, comme moi, vous vous demandez ce que c'est que la Kube...
    Je vous dis tout : il y a deux ans environ ses fondateurs ont imaginé une box pour donner le goût de lire aux adultes en mettant chaque mois, moyennant un abonnement, des livres entre les mains des abonnés choisis par des libraires indépendants, spécialement pour eux. Une librairie mensuelle sur mesure en somme ! Je n'ai pas encore testé cette box (oui je suis une inconditionnelle des box !!) mais j'ai trouvé le concept intelligent, sobre et élégant et je compte bien souscrire prochainement un abonnement (je vous ferai un article après avoir testé).

    Aujourd'hui je viens vous proposer de participer à un défi : contribuer à donner le goût de lire aux enfants! La Kube souhaiterait en effet décliner son concept de box aux enfants. Aussi proposent-ils de s'inscrire et de participer à une plate-forme d'échanges, de travail collaboratif pour aboutir à la réussite du concept. Nous serons des parents, des enseignants, des mamans blogueuses, intéressés pour apporter notre petite pierre à l'édifice. Nous devrions recevoir des questionnaires hebdomadaires à retourner et il est promis aux participants quelques surprises !!! Mais voui !!
    Pour ceux et celles que cela intéresse de prendre modestement part  au projet, il faut s'inscrire en cliquant sur ce lien : https://donnonslegoutdelire.lakube.com/
    N'hésitez pas à en parler autour de vous, plus nous serons nombreux et plus ce sera constructif !

    ATTENTION INSCRIPTIONS DU 2 AU 9 AVRIL UNIQUEMENT !

older | 1 | .... | 26 | 27 | (Page 28)